AccueilAccueil  Débriefing du tournoi Trône de Wavrin 02/03 février. T310  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Débriefing du tournoi Trône de Wavrin 02/03 février.

Aller en bas 
AuteurMessage
Valmir
Capitaine de la Tour
Capitaine de la Tour
Valmir

Nombre de messages : 423
Age : 38
Date d'inscription : 03/09/2013

Débriefing du tournoi Trône de Wavrin 02/03 février. Empty
MessageSujet: Débriefing du tournoi Trône de Wavrin 02/03 février.   Débriefing du tournoi Trône de Wavrin 02/03 février. EmptyMar 5 Fév - 18:09


Pour débuter février en force, c’est en tournoi, bien entendu, que cela va commencer !
Je suis invité personnellement au dernier tournoi 9age à Ath par Marc « Alakaï » (un habitué de nos événements v7-v8 puis 9age) pour sa première organisation. Il a pu négocier une place durant la convention à Wavrin début février. Il m’a annoncé préparer une thématique ce qui dans cette ancienne destination tant courue dans le Nord est la norme.
Nous avons donc été au Trône de Wavrin !
Je vous laisse parcourir le règlement qui offre pas mal d’opportunités car nous jouons à chaque partie une maison de Games of Throne qui apporte
Spoiler:
 



Je passe un peu le mot autour de moi et j’aurais dû poster sur le forum pour proposer à plus de monde de participer. Cependant, Gilles n’est pas dispo et Seb déééééémon a un weekend slaanesh à la place. C’est donc Quentin et Gotbill qui m’accompagnent à Westeros.
Niveau préparation, je fais le petit copiste en regardant quels seront les maisons les plus jouables pour mon armée, j’envisage les scénars et qu’est ce qui serait le mieux. Certaines maisons ont des pouvoirs parfaits pour gérer des situations (ahah un plan skaven n’échoue jamais).
Pour la construction de ma liste, je reprends celle de la Waaagh tavern de Paris et je mets mon rakachit machinist en congé tandis que j’invite un personnage sur rat ogre. L’idée est d’avoir un speedy qui cogne fort. J’adapte un peu le reste de la liste pour rentrer dans le format 4700.


Liste Trône de Wavrin.:
 


Pour conclure, rien de tel que d’aller bien reposer à un tournoi donc je prévois un vendredi au calme en tout sérénité pour que j’ai la concentration nécessaire pour les deux jours. Puis du mercredi soir, alors que j’étais un peu lancé suite à une « réunion », on me propose un verre vendredi à Bruxelles. Sachant qu’il est un âge où quand on refuse systématiquement tout on pourra encore passer son temps devant son pc ou à regarder une série tout seul, il faut accepter la vie sociale ! Yaaah raid à Bruxelles donc.
En opérationnel, cela nous donne donc passage d’abord par Ath pour être lancey. Puis fête du train, 2h pour arriver, verre de ratrappage, verre comme tout le monde, 1er verre de départ, 2ième verre de départ (car ouais il ne faut pas louper le train du retour vu qu’on me chope à Ath et que les râtons y sont casernés), verre dans le train avec l’accompagnatrice (que je connaissais d’avant hein), verre d’arrivée à Ath puis retour. Bien entendu passage sur le pc et normalement dodo. Là trois appels en absence, 4 messages. Invitation à rejoindre un pote au bout de ma rue qui menace de venir sonner à la porte longuement et dont je connais la détermination… nouveau verre chez le pote, là le Standard gagne la Champion’s League !!! sur un but (entre autre) de Goreux et avec Arnaud Bordart au goal. On « rêve » éveillé et de fait, il est 5 heures du matin.
Pour les curieux, non, je ne jouais ni avec le Standard ni avec Anderlecht dont on taira cette nouvelle défaite ici toute virtuelle pourtant.
Quentin arrive à 6h45, j’avais mis le réveil à 6h40. Je n’ose même pas dire mon classique de départ de tournoi « mais qu’est-ce que je vais encore aller faire là-bas » ou alors il est tellement machinal que je ne l’entends plus.
Une heure de route jusqu’à Wavrin et nous arrivons quasiment en même temps que les orgas !
Je sais que ça va être dur.


+ et –
+
Des scénarios additionnels, des vrais… tellement plus riche qu’un fade king of the hill.
Une grande salle où les tables ne sont pas collées les unes aux autres.
Des parties prévues en 3 h mais qui se jouent quand même intégralement (sauf une en 4 tours).
Des adversaires fair play et sympas. Des matchs intéressants et des retournements de situation.
Une très bonne organisation des déplacements, retour, repos et mangaille pour notre groupe de 3.
Tous les messages d’encouragement et conseils ainsi que ceux pour prendre des nouvelles reçus durant le weekend. Cela fait plaisir de savoir que « vous » êtes derrière nous.


-

Le fromage dans les croques monsieur, du gouda c’est meilleur et ça fond mieux. Avis de difficile.
Il faut dormir le vendredi soir !!
On m’a reproché le fait que mes dés (ceux de la tour) n’étaient pas équilibrés… de là à dire que c’est à dessin et que je joue avec des dés pipés, le pas est facilement fait ! C’est vraiment la toute mauvaise note du weekend. Franchement, je préfère qu’on me dise direct : Non, tu ne joues pas avec ces dés ! Ensuite c’est réglé. J’ai une boîte de dés noirs GW classique exprès pour.


1ère partie HE Nicolas "Branlibu" Ooghe
Comme je n’ai aucune des listes donc de mémoire :
 


Nous jouons le déploiement refused flank. La fatigue aidant, je ne pense pas à mettre une ou deux unité arrivant en renfort sur l’opposé de sa ligne.
L’objectif étant de détruire plus d’unité scoring que d’en perdre je me trouve dans une position intermédiaire. J’ai 4 unités scoring contre 5 pour mon adversaire.
Après avoir échangé les poses une par une, mon adversaire finit par tout poser pour (aller je vous laisse deviner) commencer !
J’ai choisi de me mettre relativement à couvert et je pense donc ne pas trop subir le feu adverse.
J’ai un flanc où je ne peux rien poser sur 18 ps et mon adversaire se positionne en faisant une sorte d’arc de cercle avec comme encrage un terrain infranchissable. Je ne peux virtuellement pas passer sauf sur un flanc après une longue marche.
Mon plan est simple, passer sur le flanc avec une unité d’impact et faire le maximum de dommage en plus mon objectif de maison GoT est de prendre de flanc deux de ses unités ou une de dos.
Mon adversaire se contentera de son côté de réagir à mes mouvements en infligeant le maximum de dommage à distance.
Il est assez lent mais c’est parce qu’il réfléchit posément à ses cibles et lignes de vues.
Il me dit relativement vite qu’il est un joueur pur 9age et qu’il n’a donc jamais connu les autres versions de battle.

Au tour 1, je perds 20 de 21 rats géants. Je suis surpris par les dommages infligés.
Je n’ose pas vraiment trop sortir mais mon unité de rat ogre avance pour venir sur le flanc.
Je sors à moitié mon verminarque de son couvert pour m’offrir quelques lancements de sort et j’avance quelque peu mon armée. Je fais quelques morts mais rien de fracassant.

Au tour 2, je perds une unité entière de rats géants au tir et à la magie. Ma nuée de rat perd aussi quelques points de vie tandis qu’une roue est entamée également.
Je continue à avancer mes rats ogres qui deviennent ma seule chance d’arrêter le déluge. Je n’utilise d’ailleurs pas ma carte maison lanyster pour maximiser mon déplacement avec 4 ps supplémentaire… belle erreur, je crois que je n’en aurais pas besoin
Je tue un aigle à la magie mais les tests de panique ne donnent rien de concluant. Je cible aussi les guerriers fantômes mais n’en tue pas assez.

Au tour 3, c’est une unité de guerrier des clans qui subit les tirs tandis qu’une roue est détruite.
A mon tour 3, il utilise sa carte stark qui me fait faire à un test de cdt sur mes rats ogres à 7. Je loupe le test qui était à 7 et ma possibilité de charge est donc bloquée. Chouchouette. Je suis forcé de sortir le vermin daemon car il a mis des maîtres des épées en contre charge.
L’idée est simple soit faire beaucoup de dégâts à la magie soit booster mes rats ogres en initiatve. Car la carte qu’il a utilisé leur octroie un bonus de +2 également ainsi je peux venir à bout des maîtres des épées.

A son tour 4, il loupe sa charge, bloque mon déplacement via le positionnement d’un char et ramène un aigle dans la zone pour encore gagner un autre tour. Il vise à ce moment mon démon avec ses tirs et sa magie. Je perds le démon et c’est le drame….
Au tour 4, je charge le char, je le détruis, panique pour l’aigle et panique pour les maitres des épées.

A son tour 5, il rallie les maîtres des épées mais pas l’aigle et tourne ses tireurs vers la dernière roue que j’ai sorti pour faire diversion. La roue y passe bien entendu.
A mon tour 5, je sors mes encenseurs à peste de leur couvert pour mettre une pression de plus et je tente une charge sur un flanc via ma ratasphère, il me faut cet objo, je louperai ma charge.

A son tour 6, il fait face avec ses maîtres des épées car il n’a rien dans la zone pour me bloquer et rallie son aigle qu’il tourne vers l’avant. Il fait aussi une charge avec ses heaumes d’argent sur la ratasphère, il parviendra à la tuer. (3 attaques de cavalier suffisant alors que j’ai 2+ qui passe à 4+ d’armure et 2 pv). De l’autre côté, l’autre char se positionne face à mes encenseurs. Lolilol comme dirait l’autre. Il fait aussi une marche de 15 ps pour sortir de la forêt dans laquelle il a été longtemps à couvert mais qui pouvait briser son indomptable.
A mon tour 6, le tout pour le tout, je déclare une charge avec mes rats ogres enfin sur ses maîtres des épées mais il est trop proche pour pouvoir fuir, je charge également avec mes guerriers des clans (la petite unité) de flanc. Il me faut un 7, je réussis à l’obtenir.
Je bute l’élite elfique à grand coup de carte de relance pour toucher et je poursuis sur le flanc de l’aigle qui ne loupe pas son test de panique. Cette poursuite est considérée comme une nouvelle charge. J’ai donc mon objectif secondaire et mon objo normal en ayant tué son unité scoring de maître des épées.
On calcule les points.

Résultat : VS 1142 – HBE 1097
Capture de flag : 1 pour les VS 0 HBE
Objectif secondaire : 2 charges de flanc pour Lannister donc ok
Perso sur rat ogre vivant donc loupé pour mon adversaire, il aurait choisi le Vermindaemon, c’était moins bien.
7- 13 qui devient 10-10 qui passe à 11-9.

J’ai joué super vite car je trouvais mon adversaire lent mais quand j’ai presque perdu toutes mes unités à potentiel, ça roulait nettement plus vite. Nous arrivons à faire les 6 tours et même en y repensant bien, il aurait fallu que je pousse à mort dès le tour 2 pour tenter de le bousculer manœuvre risquée. Je plante également le placement de mes rats ogres qui auraient dû être face à l’adversaire pour charger au plus vite quitte à n’envoyer que le personnage qui aurait suffi amplement contre l’infanterie de base.
Pas si mal pour le début, je suis content car je ne jouerai pas tout de suite un « gros joueur » car même si c’est un tournoi à 24 joueurs, il y a du niveau.
Rapide pause de midi et un coca glacé me remet les idées au frais puis en piste pour la suite.


2ième partie WoD William "willlouping" Beaudoin

Voilà sa joyeuse bande!!:
 


Très belle armée peinte entièrement en brossage (parfois 8-9 sur certaines zones) avec pas mal de conversions et qui remportera d’ailleurs le prix de peinture.
Du guerrier du chaos, je n’ai pas encore fait trop le tour de la question. Donc il reste encore pas mal de surprise aux quelles je vais devoir faire face. Le déploiement sera un encircle où un joueur à les flancs avancés tandis que l’autre a son centre pour se déployer jusqu’à 15 ps. L’objectif king of the hill demande de contrôler un élément de décor que l’adversaire a choisi. Je trouve personnellement que c’est le scénario le plus triste de toute la liste 9age.
Je choisis mon bord de table et mon adversaire pose tout pour commencer, en voilà une surprise.
Il divise ses forces sur deux côtés, le premier sera celui avec les dragons ogres, un géant son pack de maraudeur avec sorcier, un autre géant, ses gros gus à 1+ son prince démon et de l’autre côté le dragon ogre gigantesque et les 15 guerriers du chaos.
Je divise plus ou moins ma force pour faire face. Je dois à mon sens tuer le dragon ogre gigantesque vite puis revenir sur le reste et ainsi abattre tout ce qu’il faut au fur et à mesure en redirigeant et sacrifiant si nécessaire l’une ou l’autre unité.
Pour parfaire le plan, je sais que mes rats ogres fearless et mes disciples sont parfaits pour cette tâche, je leur adjoins une nuée et j’utilise la colline comme couvert pour mes footpads.
En famille, il prend la maison Martell qui donne des boosts de combat avec comme objectif de gagner plus de défis que moi. Je lui oppose la maison Stark qui pour sa part doit assassiner un personnage adverse et me permet de faire des dégâts en assassinat de perso (une touche F4 AP6 sur 1d3 persos), le mouvement aléatoire qu’on m’a joué la partie d’avant et une sauvegarde invulnérable à 5+ sur une unité.

Mon plan fonctionne bien. Je mets trois tours pour tuer le gros dragon ogre (qui fait fuir une unité de rats géants à de 9 commandement minisé) mais je prends aussi son unité de 15 guerriers. A ce stade, je n’ai rien perdu de notable sinon du sacrifiable comme mes nuées et l’unité de footpad qui a loupé un panique à 6 quand son géant a lancé un souffle toxique.
Je prendrais le prince démon au tour 4 tandis que je devrais lancer mes rats ogres sur son unité de maraudeurs pour tenter de percer et sortir de ligne de vue et portée de deux géants, les dragons ogres. Mon adversaire réussira son test tenace à 8 et je sais que je serai chargé de partout !

A son tour 5, je perdrais mes rats ogres non sans avoir encore fait des dégats sur les maraudeurs, les dragons ogres et les deux géants.
Je perds mes disciples sur la poursuite mais je peux tirer dans les dragons ogres et ils ne sont plus que quelques-uns. Un géant succombe à la magie.
Le tour suivant, je tiendrai une poignée de rats les dragons ogres.
Puis je lancerai la dernière charge, roue et démon sur l’unité à 1+ de save que je balayerai entièrement (ils avaient déjà pris des tirs et de la magie durant les tours d’avant). Les dragons ogres succomberont également. Je pourrais même lancer un défi ce qui me permettra d’arriver à 1-1 à ce sujet. Nous comptons les points
Résultat : VS 3805 – WOC 1622
King of the hill 0-0
Stark pour les VS : tuer le gros Kholek. Ok
Objectif secondaire Martell gagner le plus de défi : égalité donc NOK
Vs : 16 WOC 4


3ième partie SE Marc Antoine "Korigane" Carloni

Son armée:
 


Je vois l’armée, je suis pas totalement sûr. J’ai perdu à Paris contre une liste similaire qui avait encore plus d’esprits de la forêt et je sais donc qu’avec ses sauvegardes invulnérables tout est un peu possible.
Le scénario le donne avantagé car il a pas mal de petites unités d’impact qui peuvent digérer progressivement mes scorings et du tir à foison qui peut faire de même.
Nous tirons le déploiement… marching collumn… argh pas ça, c’est pas du tout ce qui me convient.
Nous posons quelques unités puis mon adversaire finit par tout mettre pour commencer.
Cela me permet heureusement d’atténuer le problème du scénario car ainsi je peux un peu m’étaler sur toute la table et je peux bénéficier de mon haut cdt via le vermindaemon.
Je peux aussi me mettre à couvert des différents dangers pour le démon et les roues en partie.
Le tour 1 de mon adversaire commence en fanfare avec une roue détruite, des jezzails qui paniquent et sont presque réduits à rien et une progression qui me montre qu’il va tout tenter pour faire le maximum de point quitte à prendre quelques risques.
A mon tour 1, je réussis le ralliement de mes jezzails qui ne sont donc plus à couvert et je commence avec un sort sur son gros sorcier. J’ai de la chance malgré le fait que je n’ai qu’une seule opportunité, je lui inflige 4 pv. Il devra donc choisir entre avancer et reculer.
Au tour 2, il pousse agressivement et mets ma seconde roue à 1 pv. Il bloque mes rats ogres avec un aigle. Les autres tirs font quelques dégâts mais je sauverai les tirs sur mon démon (à 6+/5++). A sa magie, il se soigne son homme arbre quelque peu.
A mon tour 2, je suis en « position », je charge l’aigle, je lance aussi ma roue à un pv et mes encenseurs sur son homme arbre. J’utilise ma carte greyjoy pour obtenir un maximaze roll sur les charges. Je réussis la charge et au combat l’aigle tombe et je tue aussi l’homme arbre classique avec ma roue sous divine attaque et mes encenseurs à peste.
Je poursuis dans une unité de cavalier sylvain.
Au tour trois des danseurs de guerres viennent charger mes encenseurs et l’avatar de la nature fait de même avec les rats ogres. Il ressort son homme arbre magicien et le soigne à nouveau, il a désormais 4 pv. Au combat, c’est un peu le drame pour lui, je tue l’avatar de la nature, mes encenseurs y passent mais la roue survit à un pv. La reformation de mes rats ogres leur donne l’opportunité d’engagé des dryades le tour suivant.
A mon tour 3, je fais charger mon meat grinder sur les danseurs de guerre engagés contre la roue. A ma magie, j’ai trois sorts pour tuer sa créature, il en dissipe un. Il me reste alors 4 dés. Lui rien en dissiptation, je prends le parti bolard : 1 sort à 5+ et j’ai +1 pour lancer et un sort à 8+ avec relance de mes uns. Le premier sort passe et il loupe son armure à 3+, le tronc n’a plus que 3 pv. Le second sort passe également 5touches +1 et force 5+1 ; je roule 5blessures, il en sauve pas en armure et deux à l’invu. Son général mage est donc tué.
Mes rats ogres engagent et détruisent une unité de dryade et poursuivent dans la suivante.
La suite sera un déluge de magie contre ses petites unités et du placement, mes footpad seront tués au tir ainsi qu’une autre unité de rats géants au combat et mes nuées pour retenir une unité de danseur de guerre.
Je prendrais presque toute son armée. J’ai eu trois séquences de chance. La mort de l’homme arbre normal contre les encenseurs et la roue sous attaque divine. L’avatar de la nature que je tue en une phase combat avec les rats ogres et pour finir la phase de magie où je fais tomber son général magicien homme arbre.
Adversaire très posé qui a tenté des choses durant toute la partie même quand les ressources lui manquaient et qu’il n’avait plus grand-chose à tenter.
Résultat : VS : 4105 – SE : 1744
Famille Greyjoy des deux côtés, loupés tous les deux.
Scénario 3 la bataille des 9 (occupation de zone)
VS : 12- SE :2

VS : 18 – SE 2

Retour sur Ath pour une petite frite bien méritée. On se boit un verre de la stratégie et je suis content de voir que mes coéquipiers, même s’ils n’ont pas tout bashé, ont tiré plein d’enseignements de la journée et ont tous deux des bonnes anecdotes tant de poisse que de grand coup qui retournent les matchs.

On démarre le lendemain pour au moins une partie contre du très très lourd pour ma part.
Passage par le panos pour se prendre un peu de sucre et en route pour la France.


4ième partie BH Thomas "damsetoi" Mailer

J’avais déjà remarqué le joueur durant les inters et autres tournois du Nord. Le pseudo me disait aussi quelque chose car il avait déjà fait le déplacement vers Ath pour au moins un de nos événements.


Sa liste est tout en poésie comme vous pouvez le voir.:
 

Je ne suis pas particulièrement confiant même si on m’annonce à distance que c’est en théorie un bon pairing. Mon adversaire semble le prendre plus ou moins de cet avis également.
Nous jouons un frontline clash et un scénario secure target durant lequel, il faut prendre position sur un objectif avec le plus d’unité scoring possible.
Pour les maisons, j’ai choisi de conserver les meilleurs à mon sens pour la fin, aussi je prends la maison Tyrell qui donne un binding scroll, un mouvement magique et un autre pouvoir que je n’utilise pas. L’objectif étant de prendre pied dans le plus de décor que l’adversaire à la fin de la partie.
Mon adversaire prendra son temps, c’est d’ailleurs la seule partie où nous ne jouerons que 4 tours.
Plusieurs fois, je vais le chercher au bar car il carbure au café et à ce qu’il m’a expliqué de sa soirée, cela tient du miracle qu’il ait pu arriver au tournoi. Je ne ferai pas autant le malin après 6 shoot de téquila en ouverture de sortie.
Scénario connu, j’ai le droit de choisir mon bord de table donc il déploiera tout pour commencer.
Vu qu’il joue le druidisme, je ne suis pas ultra convaincu par ce choix.

Il avance donc son armée pour pouvoir se mettre au combat le plus vite possible. Je fais le gars sympa qui ne veut pas le gruger et je lui permets de repositionner sa forêt pour que ses gorghons aient un couvert après mouvement car sinon c’était plus le cas à cause du petit changement de règles de décors et couverts.

A son tour 1, je n’utilise pas de binding scroll et il ne fait pas grand-chose.
A mon tour 1, j’enclenche la machine, il n’y a pas de dark rain et donc je peux lancer tir et magie.
4 pv sur un gorhgon, 4 pv sur l’autre, 2 pv et un pv sur les géants. Une roue reste hors portée pour ne pas prendre de risque stupide. Je mets mes rats ogres en position pour recevoir la charge d’un gorghon et je les booste en cc et init.

Nouveau café pour mon adversaire et petite attente, il prend sa situation pas trop bien sur le jeu pas trop bien !
Il charge mon pack de guerrier des clans et mes rats ogres. Il se lance des sorts et ça ne fonctionne pas trop bien pour lui, je dissipe ainsi son +1 en endu sec avec un dé de plus que lui alors qu’il a +2 sur sa valeur mais roule moyen. Son géant prend mes footpads mais tant pire. L’autre géant se lache sur mes nuées. Les deux ghorgons sont tués, le premier par des rats ogres boostés et c’est « statistiquement normal » 18 attaques, bonus pour toucher, personnage. L’autre c’est la ratasphère qui le bute car je fais trois 6 sur mes 9 touches (sur 2d6) de grinding. Le géant tuant les nuées perd aussi 1 pv.
Une harde d’ungor est arrivée à proximité d’un objectif. J’envoi mes encenseurs l’intercepter.
Mon tour 2 tourne un peu au tir au pigeon, je fais des dégats à gauche et à droite, tue le géant déjà blessé par les nuées. Je blesse l’autre mais ne parvient pas à le tuer.
J’engage une unité de harpie pour pouvoir bloquer une unité ennemie et je manœuvre pour pouvoir combattre le reste des forces ennemies composées essentiellement d’ungor.
Mon petit combat avec les harpies dure plus longtemps que prévu et je reste bloqué.

Au tour 3 mon adversaire envoie ses minotaures dans mon unité de rats engagés avec les harpies. Il loupe sa marche forcée pour son géant et le positionne face aux rats ogres. Il charge mes encenseurs.
A mon tour 3, je charge le géant et il fuit mais pas hors de la table, j’attrape le bestiau et je me reforme pour que la charge des adversaires soit lointaine. Je bouge également mon verminarque pour qu’il puisse faire pencher la balance envers mes unités dans le combat face aux ungors.
Les minotaures battent mes rats géants et là on a un petit quiproco sur le fait qu’il poursuive ou pas… il se rend compte d’ailleurs que c’était meilleur pour lui après. Il me dit que je suis rude en acceptant pas car il m’a laissé autre chose. Je n’ai pas le compte des points sous les yeux et j’accepte au final même si c’est de mauvaise grâce.

Le seigneur mino chargera donc mes rats ogres et les mangera promptement. De l’autre côté de la table mon sorcier survivra à une charge de 20 ungors certes en fuiant et mon pack de 25 guerriers des clans ne sera pas non plus ratrappé par la harde d’ungor.
L’arbitre passe et nous annonce qu’on ne pourra pas commencer de nouveau tour. Je me limite donc au tour 4. Je rallie mon petit monde, je fais une marche forcée pour prendre l’objectif, mes jezzails courent dans les décors pour le second. Le verminarque trace à côté des roues pour lancer la purée sur son seigneur mino esseulé. A la magie, binding scroll de sa maison GoT mais avec un autre sort, il se loupe totalement sur ses régénrations. Le seigneur à 3 pv meurt au premier sort. Panique pour le pack avec deux mages et gb derrière, loupé, loupé, fuite mais ne sortent pas de la table.
On arrête là.

Mon adversaire le reconnaît, deux tours de plus, après ce coup de panique loupé et c’était bien pire.
J’aurais sans doute dû être plus cool dans mes paroles et peut-être que quelques-uns de mes gestes et autres ont été mal interprété, je n’ai pas toujours l’air d’être le plus nice guy du monde quand je tente d’être concentré. Bref, je m’en excuse pour le coup.

Résultat : VS : 3415 BH 1291
Secure target : VS 1 : BH 0
Objectif secondaire Tyrell VS : 6
Tyrell BH : 2
VS : 18 BH : 2

Je regarde un peu les matchs autour de moi et je vois, du roi des tombes, du nain et du CV… Je me dis que la dernière partie va être gratinée. Le 1er t3 français est d’ailleurs présent et je sais d’avance que ça ne sera pas une mince affaire.
Je me retrouve en table 1 en plus pour un peu de pression complémentaire.


5ième partie ID Olivier "Nico57" Nicolas

Liste intéressante car misant sur le corps à corps et la solidité.:
 

Je le dis de suite à mon adversaire, « tiens l’armée qui n’existe pas ».
Je suis d’ailleurs très content du déroulement de la partie contre quelqu’un de très sympa qui joue de manière décontractée même si on joue le podium tous les deux. Pour lui, ce n’est qu’un petit tournoi à 24 joueurs.
Il choisit son bord de table et je mise sur un grand classique pour tirer un avantage sur la phase de déploiement, je lui laisse mettre la première unité.
Bien entendu, il pose toute son armée et je peux donc protéger certaines pièces pendant qu’il prend le pari de se faire deux flancs solides avec ses unités d’impact et un centre populeux avec son mage et ses peaux vertes à pied.

Au tour 1, il met mal une roue et fait beaucoup de dégâts avec un sort de masse sur une unité de guerrier des clans (16-17 morts sur 46).
Mon premier tour est plus léger, je ne parviens pas à faire de gros dommages sur son unité de chevaucheurs de loup hors bulle de cdt tandis que de l’autre côté, je dois charger l’autre unité pour couvrir ma roue et mes encenseurs.

Au tour 2, je perds des rats qui ont été trop rapide, je suis mûr pour de la redirection au chevaucheur pour mes rats ogres. Je perds une roue à la boule de feu multiple et tout son beau petit monde avance.
A mon second tour, je prends les chevaucheurs de loups et j’anonce que j’utilise une carte qui me donne un bonus. Je tente également une triple charge sur ses hogbolins. Il fuira, je redirigerai sur son pack de nain en 2 de fronts, il fuira également.
J’offre le flanc de mon vermindaemon à une charge de kadim (à 14-15 soit 8 ou 9 aux dés) ou il peut charger mon pack de guerrier des clans avec magicien ou mes rats ogres boostés.

Il opte pour le plus facile et je pense qu’il fait là une erreur, il ne tuera pas assez de guerriers des clans et je resterai tenace à 10. Il y a également une charge de ses 20 orcs sur mon unité de rats géants. Nous restons engluer. Mon adversaire ne voit qu’au milieu de sa phase de mouvement une autre charge qui aurait pu lui permettre d’être en bien meilleur posture mais il est trop tard.
Mes rats ogres chargeront les kadim et les feront fondre en perdant pas grand-chose, merci au débuff de force. J’ai aussi une charge avec mon pack sur le flanc des orques. En poursuite j’arrive sur les hobgobelins sur la colline.
Ma route tient contre les centaures taureaux de l’autre côté de la table tandis que mes encenseurs vont s’offrir au kadim.

A son tour 4, mon adversaire charge les rats ogres avec son autre unité de centaure. Je mets en déroute les hobgobelins mais je réfrène pour ne pas poursuivre et me mettre hors de vue de l’autre unité de hobgob. Ma roue crève mais elle a fait mal. Je bats les centaures taureaux avec mes rats ogres et je décide de ne pas poursuivre
A mon tour, je charge les nains le combat débute. Mon vermindaemon se met de manière à bloquer les renforts, mes rats ratrappent le pack de hobgob en fuite et se reforment pour bloquer les centaures survivants et mon perso chasse les autres de la table.

A son tour 5 , il y a bien quelques tentatives complémentaires pour faire quelque chose mais ça ne veut pas. Les nains sont pugnaces et tiennent encore face à mon régiment plus grinder.
Au tour 5, je mets mon unité de rats ogre plus perso face aux derniers hobgo, mon seigneur charge les centaures taureaux, il les bat sèchement. La poursuite des nains qui finissent pas craquer suite au fait que j’ai tiré dans le corps à corps m’amène sur le flanc des hobgobs.

Au tour 6, tentative de charge des kadims dans le dos de mon unité qui échoue… Nous en restons là.
Il me donne les points des hobgob, des centaures et il ne conservera qu’un pack de kadim.

Résultat : VS 4525 ID : 1230
Breakthrough : VS 2 – ID 0
Objectif secondaire Martell 1 défi à 1 VS = 0
Objectif secondaire Lanyster : 2 charges de flanc ID 1
VS : 18 – ID 2
Et voici le classement final :

Débriefing du tournoi Trône de Wavrin 02/03 février. Classe10

Je termine donc 1er et on m’invite à m’asseoir sur le Trône de Fer. La première fois que je gagne un tournoi en France et je suis assez fier de ma performance. On pourra ergoter que j’ai eu deux matchs neutres et trois matchs favorables mais en individuel les gens osent nettement plus risquer.

Je battrai dans ma course au trône le 2ième du tournoi, le 4ième et le 5ième du classement final.
Je remercie encore ici Quentin et Gotbill pour avoir fait route avec moi vers ces contrées et l’ambiance team qu’on a eu à trois durant tout le weekend.

Merci également à l’organisateur et au club des Walkyries pour avoir ouvert ce « spot » pour un tournoi 9age dans leur convention de jeu.
Je terminerai sur un Saaaaaanglier !!! car nous recevons le prix du plus beau chapeau pour notre petit groupe.

Débriefing du tournoi Trône de Wavrin 02/03 février. Vache04 Débriefing du tournoi Trône de Wavrin 02/03 février. War3_orc Débriefing du tournoi Trône de Wavrin 02/03 février. Vache04
Revenir en haut Aller en bas
Sombremine
Haut-Roi
Sombremine

Nombre de messages : 1200
Age : 37
Localisation : Ath
armée(s) jouée(s) : AoS : Stormcast Eternals, Nains, Hauts Elfes / 40k : Dark Angels, Custodes, Imperial Knight
Nom du club : Tour d'ébène
Date d'inscription : 26/03/2015

Débriefing du tournoi Trône de Wavrin 02/03 février. Empty
MessageSujet: Re: Débriefing du tournoi Trône de Wavrin 02/03 février.   Débriefing du tournoi Trône de Wavrin 02/03 février. EmptyMer 6 Fév - 7:28

Bravo Valmir !!! Et merci pour le débrief

Pour les dés de la Tour, ils ont été fabriqués chez Chessex qui est la référence en matière de dés donc si tu veux pour la prochaine fois je te fais parvenir la facture pour que tu puisses clouer le bec de ces mauvaises langues ;-)

_________________
Haut-Roi Sombremine,
Rancunier mais très sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Tytan
Cercle Intérieur de la Tour
Cercle Intérieur de la Tour
Tytan

Nombre de messages : 411
Age : 29
Localisation : Bruxelles
armée(s) jouée(s) : Nains, Sylvain, Ogres, vampires, Orques Gobs, Guerriers Chaos, Vermines, Nécrons
Nom du club : La Tour d'ébène
Date d'inscription : 02/09/2013

Débriefing du tournoi Trône de Wavrin 02/03 février. Empty
MessageSujet: Re: Débriefing du tournoi Trône de Wavrin 02/03 février.   Débriefing du tournoi Trône de Wavrin 02/03 février. EmptyMer 6 Fév - 9:25

GG grand chef

_________________
On ne peut vaincre le mal que par un autre mal. Twisted Evil 
                                         Jean-Paul Sartre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Débriefing du tournoi Trône de Wavrin 02/03 février. Empty
MessageSujet: Re: Débriefing du tournoi Trône de Wavrin 02/03 février.   Débriefing du tournoi Trône de Wavrin 02/03 février. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Débriefing du tournoi Trône de Wavrin 02/03 février.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débriefing du tournoi CVJF 2*1200
» [2500] HB tournoi
» [2000] liste d'armée tournoi
» [ 2000 ] tournoi fluff et soft !
» tournoi nerviens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tourdebeneasbl.net :: La Cour du Château :: La Salle des banquets-
Sauter vers: