AccueilAccueil    FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Debriefing du tournoi Myreille Stratégie II 25/26 novembre

Aller en bas 
AuteurMessage
Valmir
Caporal d'ébène
Caporal d'ébène
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 36
Date d'inscription : 03/09/2013

MessageSujet: Debriefing du tournoi Myreille Stratégie II 25/26 novembre   Lun 4 Déc - 10:43

Salut à tous!

Débriefing du tournoi Myreille Stratégie du dernier weekend de novembre.

Suite à nos quelques raids en France pour le tournoi en team, nous avons été invité pour faire le tournoi individuel de novembre. Nous nous sommes chauffés quelque peu et 5 belges ont fait le déplacement jusque dans le Nord pour affronter quelques unes des grosses pointures régionales et françaises en général.

J'aligne mes skavens entre autre pour tester la liste pour la Waaagh tavern.

Ma liste:
 

Stratégiquement, je peux attaquer ou défendre et j'ai des unités sacrifiables avec un bon potentiel de destruction.
Je mise aussi sur un punch potentiel de mon seigneur de guerre ainsi que des mortels meatgrinder pour que mes humbles guerriers des clans puissent s'illustrer.
Niveau magique, j'ai du très très lourd bien qu'aléatoire et chaotique (qui a dit Skavenement bon?  cat )
En tir, les globaiers et les catapultes viendront à bout de toutes les armures!

Comme dirait l'autre: "ça ne peut que réussir"!


Les + et -

+

-Salle adaptée. Bon espace entre les tables. Acoustique correcte.
-Du bon niveau de jeu et des parties disputées.
-Un temps laissé pour les parties qui permet de jouer les 6 tours à chaque fois.
-Buffet sandwich du samedi au top.
-Hôtel et organisation du déplacement parfaitement gérée par Loïck et Quentin.
-Très chouette d'être entre Belges en terres étrangères. Encore merci à Tcho, Seb dééééémon, Loïck et Quentin d'avoir été de la partie.
-Mon résultat quelque peu inespéré dont je suis très satisfait.



-

-Les chiottes en mode post guerre nucléaire... si si on aurait dit que les Soviétiques avaient tout balancé.
-La pizza du samedi soir cuite par des jobistes fan de ramstein utilisant un lance flamme plutôt qu'un four.
-Une défaite en seconde partie pour une erreur un peu débile de ma part.
-Le revers de la médaille de l'horaire, on doit attendre parfois longuement que les personnes dépassant du timing pourtant conséquent terminent leurs parties. Oui, 3h30, c'est parfois trop court  lol!
-Mon mode ABC contre Quentin, c'est pas sa faute si son armée est cheatée. J'aurais dû être plus cool.



1ière partie Hayaze et l'Empire!


On se dit souvent qu'à warhammer, il y a le carma qui rentre en jeu.
Je peux le confesser, je crois que le mien est définitivement à 0 depuis quelques années.

Bref, j'ai un peu peur de la potentielle confrontation vu l'arriéré entre nous deux.
Je prends le parti d'être ouvert et de venir jouer avec quelqu'un plutôt que contre quelqu'un.
Je suis très satisfait de constater que mon partenaire de jeu est dans la même optique et qu'il a décidé de venir passer un moment agréable en poussant du bonhomme.

Niveau match.
Il joue une armée de l'Empire, solide avec plusieurs blocs de fantassin autour desquels s'articulent machines de guerre, régiment de tireur de support, pistoliers, une unité de chevalier et  magicien et un tank.

Nous jouons la diagonale sur un scénario de destruction d'unités scoring.

J'avoue me sentir relativement à l'aise contre son armée. Si son domaine de magie du feu peut me faire énormément de dégâts, il doit choisir de s'avancer pour pouvoir l'utiliser à son plein potentiel.
Ses machines de guerre et ses pistoliers sont une nuisance avérée mais je pense pouvoir les gérer.

Les deux premiers tours se déroulent en mode hésitation mais Hayaze décide quand même de passer à l'offensive pour mettre sa magie à profit. De mon côté, j'invoque la Colère des Dieux (c'est le nom du sort) pour qu'un projectile dévastateur traverse ses lignes.
Niveau contournement avance, j'ai l'opportunité de déborder le flanc gauche mais on fait de même avec moi pour mon flanc droit (aaaah les pistoliers).

Quelques dégats s'infligent et nous nous rentrons dedans au tour 3 et 4. Les corps à corps sanglants se font presque au centre entre plusieurs unités.
Faits marquants: Un mortier fauche suffisamment de mes rats pour qu'Hayaze tente le coup de fondre sur mes lignes.
Les esclaves parviennent à tuer les flagellants.
Mon général tombe de sa litière face aux joueurs d'épée.
Le meat grinder écrase les joueurs d'épée en mode vengeur.
Un fiasco et une nouvelle colère des Dieux laisse seul le magicien et le porteur de la grande bannière humain.
Le même porteur de la grande bannière charge seul mon unité pour tuer son vis à vis.

La fumée se dissipe, ça a été le carnage!
Je crois que les pertes s'élèvent facilement à 200 figurines minimum.

Aux points, je suis devant avec 4355 contre 2596 points perdus.
Je marque l'objectif car il me reste encore deux unités et demi de guerriers des clans tandis que seuls les chevaliers (bien couards) ont survécus dans l'armée impériale.

Très chouette partie, ouverte et intense durant laquelle la fortune a changé plusieurs fois de camps.

16-4.

Pause de midi en mode détente. Je revois tous les belges et nous échangeons nos expériences. Cela a pas mal tourné pour tout le monde. Même si Quentin est un peu déçu de quelques faits de matchs en sa défaveur et que Seb dééémon envisage déjà de se procurer un nouveau set de dés!


Second match contre Loïc "Chareos" Libersa et son armée impériale

Je vois sa liste et j'ai confiance.
Mon adversaire semble également très confiant et estime qu'il devrait gagner haut la main.
J'ai quelques doutes.
Sa liste contient des demi griffons (trois unités de 4) une grosse unité de chevaliers menée par un grand maître bien équipé et une grande bannière. Une vile piétaille avec des pistolets, deux mortiers, un tank et un magicien thaumaturge constituent le restant de ses forces.

Nous jouons le scénario de prise d'objectif Gold digger qui nécessite de prendre trois pions.
Durant mon déploiement, je prends le pari de laisser une unité seule pour encaisser les tirs et faire diversion pendant que mon centre devrait temporiser pour avancer ensuite...
J'ai peur de deux de ses sorts aussi je préfère cacher le gros de mes forces.
Vu le déploiement en countertrust, je suis forcé de laisser la main à mon adversaire.
Il n'impose pas de pousser notoires si ce n'est quelques manoeuvres.
Sa magie ne fait rien et je passe à mon tour 1.
Je ne fais pas grand chose mais je commets une grave erreur.
J'ai laissé en ligne de vue à 17ps une unité de guerrier avec mon général dans une forêt...

A son tour 2, c'est le drame. Charge à 10 réussie sur mes guerriers avec général, je perds le combat, je fuis, ratrappé, poursuite dans le pack du mage, combat avec même résultat malgré un globage en règle... On notera le cd de 5 relançable puis le 8 sec tous loupés pour le moral!
Fin de mon tour 2, je n'ai plus de magie, deux pavés perdus une unité de globe hors de table et une unité de rats morte également.
Je sais que j'ai perdu, je joue cependant la suite afin de limiter la casse et peut être contester ou gagner le scénario.
Je fais quelques erreurs (sacrifice inutile de mes esclaves, une tentative de charge ailleurs...).
Je perds et mon adversaire arrache l'objectif à mon tour 6!
Fichtre, j'aurais pu le contester.

Défaite sévère aux points 1180 à 4048.
1-19.
Partie agréable car j'ai voulu continuer à jouer même si tout enjeux et possibilité de revenir avait disparu.
Au loin, on entendait déjà l'histoire d'un Zach (français à l'humour fort spécifique...) qui avait déjà fait abandonné son second adversaire consécutif!!!
Ne voulant pas faire de même, j'ai donc essayé quelques trucs, parfois avec succès mais sans trop y croire.

Pour les autres loïck achève sa seconde victoir, Quentin n'est pas trop mal, Tcho s'enlise sur un 9 tandis que Seb dééémon perd contre une armée tue mouche!
Petite pause et nous revoilà parti pour le troisième match.


Bubu et ses ogres!

Bah tiens!!
Des ogres, j'ai le traumatisme des légions tristaniennes piétinant nonchalamment mes rats encore bien à l'esprit et je redoute à raison cette armée.

Il aligne un bon gros bus de ventres durs, des mangeurs d'hommes avec du poison, deux canons sur rhinox, des yétis, deux autres petites unités de ventres durs. Point positif, c'est une liste sans le hellfist. Il y a donc un général (clone de gras triple tristement célèbre en caves), un chamane du feu et une grande bannière qui permet de traverser tous les terrains.

Je mise sur le fait de le recevoir et de mettre un impact maximum pour le vaincre.
Nous jouons le scénario du centre sur un nouveau countertrusht.
Je dois donc lui laisser la main et j'espère que la fourrure de mes rats ne prendra pas trop feu.

Cela manoeuvre bien mais Bubu ne décide pas de trop pousser, j'ai pu lancer une nouvelle Colère des Dieux et cela permet d'écarter son dispositif.
Les tirs s'échangent et les pertes ne sont pas trop élevées. Les yétis contournent, les mangeurs d'hommes tuent des rats géants, les canons abattent une catapulte.
Tour 2, je place une seconde colère des Dieux mais surtout je suis très chanceux car avec un trial of faith, je parviens à tuer son porteur de la grande bannière. Déjà engagé en forêt, Bubu y perd ses rangs et toutes ses relances de cdt.

Tour 3, en dépit du bon sens mais se sentant piéger, les ogres foncent sur mes esclaves en masse compacte.
Je tiendrai malgré les pertes. Les deux sorts de colère des Dieux se déclenchent simultanément. Pas mal d'unités sont touchées et les dégâts infligés importants surtout chez mon adversaire qui ne bénéficie pas de la même quantité de troupes. (Plus gros mais pas plus nombreux)

Je lance l'offensive généralisée et déclare non moins de 5 à 6 charges sur le pavé central ennemi.
Si toutes mes unités n'arrivent pas au combat, le résultat sera tout de même au rendez-vous.
Les ogres en déroute sont fauchés dans leur fuite et la partie est terminée.

Les tours suivants verront la résistance héroïque des yétis avant leur trépas et la fuite honteuse des mangeurs d'hommes.

Je prends toute l'armée adverse alors que je ne perds que quelques unités de support.
Victoire 20-0.
La fortune a souri aux disciples du Rat Cornu.

Pour mes compatriotes cela tourne pas mal. Maximilien s'impose 11-9 après un match à nouveau très serré et de la déveine (le rat cornu ne peut pas être partout que voulez-vous), Loïck bat Zach malgré une pression constante de blagues à base de frites frites frites frites frites, Quentin remporte sa partie de belle manière et Seb démon découvre qu'il faut être humble devant les dés face à un haut elfe qui aurait mieux fait d'aller au casino qu'en tournoi!

Le souper pizza est une très bonne idée. Dommage que les escargoths des parties retardent un peu l'échéance de celui-ci.
Le prix demandé est très correct et un désert est même offert en prime.
Malheureusement, il y a des kouaks, la pizzeria refuse de nous livrer, les pizzas arrivent bien en retard.
Le fond est carbonisé, mode immolator mon amour! Cela nuit quelque peu à la qualité du produit.
Vraiment dommage pour l'orga de chez Myreille car tout était prévu tip top et aurait dû permettre un souper rapide et un couché pas trop tardif.
On rit quand même bien et nous rentrons à l'hôtel.

37 points en trois parties, bon, on est pas relancé mais c'est "pas si mal".

Après un bon petit dej, en route vers les deux derniers matchs.
Comme souvent, j'ai la nostalgie du retour, du petit cécémel dans la cave pendant une nième partie contre Seb dééémon plutôt que d'affronter une bête de combat issue des forêts françaises ou flamandes.
Deux jours, le matin, c'est long.

Nous arrivons presque au complet au tournoi, Seb après que son adversaire ait eu plus de bol qu'une fusion entre le Sebous, Coco freeze et la tristanie, lui a même drainé suffisamment de chance pour qu'il ait une crevaison sur le retour.
Heureusement, il sait rentrer chez lui mais est incertain pour le premier match du dimanche.
L'orga bien rodée mettra un arbitre joueur en attendant son arrivée.

Les pairings sont annoncés et ça tombe sec!


Valmir versus Eolthir


Ah, hé béh voilà, l'armée la plus cheatée du jeu...
Si ça c'est pas un moyen de commencer en force un dimanche matin, je ne m'y connais pas.
Mieux encore, j'ai joué le 19 novembre contre Quentin et je lui ai bien expliqué quoi faire pour battre les skavens.

Pas trop content, je passe en mode ABC. Le mode ABC a été créé par Gobbo, il y a maintenant plus d'une décade.
Il consiste à être un A Bominable Connard, rester fermé sur sa partie et totalement concentré...
C'est un "mode" parfois nécessaire face à des joueurs abusant ou représente une juste réponse à ceux qui sont tout le temps ainsi.
Là, j'ai mal agi en engageant ma partie de la sorte et je m'en excuse à nouveau auprès de Quentin.
Ce mode ABC implique une certaine tension, juste châtiment, j'ai eu mal au dos tout le restant de la journée à cause de ça! Sois un connard, tu en seras récompensé!  

Sa liste est particulièrement forte.
Des gardes des cryptes, un dragon, des morghasts (ouais ça vient de end of time, quoi ça existe vraiment, bah c'est à dire que... et oui ça un profil abjectement ignomignieux) du squelettes, des  chauves souris et bien entendu de la magie en masse.

Sur le papier, je ne peux rien faire, spectateur du désespoir.
Je décide donc de me la jouer sacrifice et contournement. Je ne peux l'emporter que si mon adversaire divise ses forces pour que je digère les unités faibles et qu'ensuite je puisse contourner pour tuer ses nécromanciens.
L'objectif de la partie préservé un décor dans ma zone et occupé dans le bord de table ennemi renforçant encore la mobilité nécessaire.

Je ne vais pas trop débriefer sur la partie mais plutôt ici mettre les choses qu'à mon sens Quentin aurait dû faire.

Tout d'abord, il ne fallait pas diviser son armée. Tout l'impact était au centre et à droite.
Des squelettes seuls n'ont pas le niveau pour vaincre des unités décentes.
Il était inutile de mettre les gardes cryptes en horde. Les skavens gagnent et tiennent grace à leurs rangs, en arrivant avec des rangs si les unités subissent des pertes pas d'indomptables et donc fuite...
Les redirecteurs doivent être placés au mieux et suivre les combats pour bloquer l'adversaire.
Le pavé avec nécromancien doit suivre l'avance de l'armée tout en restant hors de portée de charge afin que les sorts de boost ou de repop puissent être attribués au plus grand nombre de cibles. Je n'ai subi la pression que de l'anneau de feu et des sorts du général...
Il ne faut pas miser sur des irrésistibles pour les charges, c'est un plus pas une stratégie.
Il vaut mieux attendre et engager l'ennemi entièrement au même tour sur de multiples unités.

J'ai cependant trouvé que tu avais une bonne vision des choses et que tu choisissais de bonnes cibles mais quelques trucs ont été mal fait.
C'est le minutage de ton attaque qui a été loupé ainsi que la gestion de la dissipation des sorts que j'ai lancé.
Les squelettes auraient dû avancer ensemble et pas pack après pack ce qui leur a causé un trépas précoce.

Victoire 17-3
2820 à 1506.  

Loïck a affronté Coco freeze et perd sur un coup de chance de celui-ci. Crying or Very sad
Maximilien marqué un 11-9.

Dernière partie, j'ai désormais un score de 54 points et je m'attends à jouer le haut du classement.


Nathan "Morskit" Lezin

Liste très carrée misant sur les monstres avec du druidisme pour reconstituer les points de vie perdus.
Des petites unités de saurus ainsi que deux stégadons, un perso sur carnausore et 9 kroxigors en maraude.

Je joue mon troisième countertrust du tournoi et je dois donc renoncé au fait de commencer la partie.

Mon adversaire groupe ses forces, l'objectif de percée en amenant des unités dans la zone de déploiement étant peu éloigné au vue de son placement.

Je décide de "packer" mes forces plus ou moins en face et de miser sur la magie pour ensuite accueillir son assaut et bénéficier ensuite du fait que je puisse tirer dans les combats et ainsi vaincre ses monstres.

La mise en joue dure deux tours et demi. J'ai de la réussite quand j'arrive à faire que mes encesseurs ne vont pas s'encastrer dans un stégadon.
La colère des Dieux ne se déclenche que faiblement et j'y perds des effectifs sur un fiasco et les effets du sort sont faibles.

Je décide donc d'avancer à mon tour 3. Me rendant compte que rester derrière fait le jeu des hommes lézards.
Sur un flanc, mes rats géants et mes encenseurs bloquent l'avance de Morskit.

Au centre le combat finit par s'engager et les kroxigors sont massacrés, j'ai de la réussite sur les derniers tirs et les deux stégadons sont tués pour un coup négligeable.

Je ne perds que 903 points pour 2533 pour mon adversaire.
Je m'impose sur un nouveau 17-3.
Les unités lézards n'ayant pas réussis à cause du bouchon créé par les encenseurs et les rats géants à passer dans mes lignes.

Nous nous rendons compte quand on reçoit nos feuilles de matchs durant le troisième tour que mon calcul de points de partie a été mal fait. J'aurais sans doute dû jouer contre une autre armée qui aurait pu me réussir nettement moins bien que les lézards.

Mon classement final est troisième à égalité avec le second mais derrière en points de matchs.
Très content de cette performance.

Loïck termine 8ième
Tcho 13ième (skaven en 13, si ça c'est pas calculé )
Quentin 24ième
Seb dééééémon ferme la marche.

Chouette tournoi et très bonne ambiance.
Mansion spéciale pour les lots, je suis revenu comme un Roi Mage. Chocolat pour les parents, figurine de lézard pour le Sebous (qui me l'échange contre un prochain projet spécial ) et de la viande pour bibi.

On reste une grosse heure après les parties pour se bidoner et raconter le compte.
Retour déposé direct devant chez moi et rentré pas trop tard pour pouvoir même faire une activité nocturne Twisted Evil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebastien060909
Recrue
Recrue


Nombre de messages : 44
Age : 29
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Debriefing du tournoi Myreille Stratégie II 25/26 novembre   Lun 11 Déc - 20:52

Bonjour à tous,
Voilà je me permets de mettre également mon débrief de tournoi en France en délégation belge (Franck, Loick, Quentin et Tcho).
Les 3 points positifs et négatifs :
+ Accessibilité, accueil et organisation exemplaire
+ Lieu et table agréable afin d’y faire notre loisir
+ Le temps suffisant afin de faire les 6 tours
- Mon plus mauvais tournoi depuis 2015

- Des sanitaires à se retenir jusque chez soi

- Et, à mon avis, une date qui porte la poisse Very Happy
Passons à mes rapports de bataille.
Pour la première ronde, je suis apparié contre Alakhai, joueur hommes-bêtes pour ce tournoi.
Je sais que la tâche s’annonce compliquée pour ma liste. J’ai rien qui puisse retenir ses deux bus (celui de wildhorn autant que longhorn). J’annonçais un 15-5 pour lui en croyant que le scenario était le centre. Mais finalement non, c’est les scoring adverse. Vive le msu scoring en mousse de ma liste (5 unités de sangui).
Voilà, mon plan de jeu est simple, je sais que si je combote mes deux unités de mouches, l’une de flanc et l’autre face, je peux sortir un pack. Je fais croire que je vais faire un coin et je dépose tour après tour de manière fort excentrée mes scorings sur la gauche. Et place, ensuite, une unité de mouche au centre et une à droite. Lui ayant moins de pose à placer, il met la totalité en face de mon coin tout en gardant un pavé plein centre.
Il prend le premier tour et avance prudemment. Rien de notable ne se passe à ce tour. Moi, je fais de même en poussant plus fort sur la droite mais impossible de charger. Son tour 2 est plus exprimé, il avance fortement, il remarque très bien que mon côté gauche était un leurre … Il me laisse donc beaucoup de charge pour mon tour 2. J’en tente 4 ou 5 mais n’en réussirais que 2 et, pas de chance pour moi, à chaque fois un 1vs1 alors que ma seule chance est la combinaison. J’offre donc un pavé de mouches et une scoring dont toutes les 2 dépope à l’insta… je lui offre + de 1400pts, je décide d’aller chasser son fond de table avec mes chiens et mes mouches puisque de toute façon je ne serai plus rien lui prendre et, lui, décide de chasser mes scorings en mousses abandonnées par la légion. Je perds de beaucoup. Finalement, ma prévision de 15-5 est atteinte mais je perds le scénar. Soit une belle défaite de 18-2.
NB : les 4 ou 5 charges tournaient sur du 8 max en ayant 2 rapides c’est +ou- stat mais c’est la seule open que je voyais pour passer à travers de son armée. La chance ne sourit pas toujours aux audacieux.

Deuxième ronde, j’affronte Ceddur avec une liste empire. De mémoire, deux unités de 4 griffons, des pistoliers et deux unités de chevaliers dont un chausson à personnages.
Je me dis que c’est pas pour moi les armées avec une grosse svg d’armure. Mais je suis plus nombreux et des embuscades qui risque de l’ennuyer. Je mets mes sangui derrière les forêts pour éviter de se faire charger par ses grifons mais il la tente, la réussi et se fait plaisir. Je retourne mes sangui et les offre une par une… Dans le centre, je réussis une triple charge dos flanc de chiens et face de ma dernière unité de sangui sur son bunkaire à personnages. Il a un testé à 5 relances qui réussi et me fait du mal car il reste ses pers et le tour d’après il va meuler mes unités engagées. On parle de mes mouches frileuses ? Ha oui en mode cachette pour pas les perdre… réflexion à la con… alors que je tape en premier, je sais pas si c’est le choc de ma défaite ou si c’est la peur de perdre qui fait que je ne les sors pas. Il finira de me prendre une unité avec sa magie et ses différents tirs… Je perds à nouveaux 15-5 mais il prend le scénar car j’ai dû offrir mes scoring afin de pas avoir une cav lourde et légère dans le dos.
De nouveau défaite 18-2..
Bon la troisième, c’est la bonne je me dis ! En plus de jouer des hauts elfes, je retrouve le sourire… Quoi de meilleur pour mes mouches… sauf que le scenar du centre avec un infranc de 8pousses m’embête surtout que ses hordes de maitres des épées ont une large vue et je me plante dans mon déploiement. Finalement, je prends beaucoup de temps à aller chercher les combats… je suis au cc au tour 3 avec une unité de mouches sur la gauche aidé d’une unité de sangui et mes chiens dans 2 de ses 3 balistes. Les balistes, formalité, mais ce qui va se passer en bas me laisse sans voix. Sur mes attaques de cavaliers et de sangui je suis sur les statistiques (sachant que je faisais relance pour toucher et divines attaques). Mes mouches, en forme, touchent tout, blesse tout. Il y a donc des save à 6 à faire et il me sort 6 6 sur 8dès (wtf) . Le piétoche à 2 en blesse 2 et de nouveau 2 fois 6. Il a donc un test à 4 relances à faire. Il réussit sur 4 la deuxième fois. Quoi de plus stat ? De l’autre côté à mon 4eme tour, je fais charger mon deuxième pavé de mouches et rate 2 irés des chiens dans le flanc des maitres des épées (une à 9 et l’autre à 6) afin de les aider. A moi aussi de sortir des 6 mais seulement moi c’est sur l’instabilité démoniaque… Je suis heureux mon unité de mouche reste à 1pv .
J’ai les dents. Je lui dis : « j’ai pas envie de m’énerver », je lui en paie une et lui dis qu’il peut noter 20-0. Ça m’a gonflé. Je lui dis mauvaise journée qui se termine sur la pire note (même pas, je fuite sur le retour chez moi.) Comme quoi on peut toujours avoir pire qu’on pense. Malgré les dés, chouette adversaire.
Round 4, et ben non, on est dimanche, compliqué de trouver un garage pour changer mon pneu. J’arrive tout de même à joindre mon père qui échange sa voiture contre la mienne avec une galette. C’est Zur qui me remplace il gagne 20 mais le règlement départage les adversaires sur un 10-10. Dommage, j’étais confiant contre la liste ogres.
Round 5 contre des hommes-lézards. Je sais que ses deux taurosaurs et ses deux pers à svg 1 risque de m’engluer ou de me faire des pertes gratuites sur mes mouches sans que je sache m’en défaire facilement. Mon déploiement n’est pas bon, je mets mes mouches là où il y a toutes les choses non souhaitées. Ce ne sera pas ma seule erreur, j’en commettrai plusieurs… la première est de reculer 4 unités de sangui devant les 2*2 spearback alors que les 2*2 m’en retire max une unité sachant que je ne peux pas fuir. Pourquoi reculer ??? Peur d’être méchant… A mon tour 4, je tente une charge de mes mouches (qui est dans ses lignes) pardessus d’un càc. IL annonce une fuite comme réaction à ma charge et moi, de mon côté, je rate mon teste de commandement afin de rediriger et je me plante à 1 pas du càc… alors que si j’impacte j’avais une charge irrésistible à 8 à faire… Trop gourmand cette fois-ci, mais perd un tour de plus avec une unité destructrice d’infanterie (2 pack de saurus 2 pack de skink et 2*10 caméléons). A mon tour 5, je tente une double charge qui réussit sur son général, ma deuxième unité de mouches dans son dos et 6 sangui de face… ma réflexion c’est qu’en amenant mes sangui, c’est que sur un 6 sur les dés, j’ai coups fatal et potentiellement lui faire des pv sans sauvegarde mais j’en sors aucun . Idiot de ma part. Puisque si je vais seul avec mes mouches au complet dans le dos, j’ai un résultat fixe de 5. J’avais donc beaucoup de chance de le faire fuir car il n’avait que 5 attaques force 6 avec de mon côté régénération à 4+. Alors que là, il n’avait qu’à viser mes sangui et en effet il fait 6pv avec le sang froid j’arrive à lui mettre un pv et égalité. Il se reforme pour faire face à mes mouches… Quelle clette ce paye, quel trou du cul de merde. J’avoue je touche le fond sur cette partie. Finalement je perds 11-9 car il me prend quasiment rien mais moi non plus. Finalement il prend le scénar car mes scorings en mousse mon bien aidé durant tout le tournoi :s. Je devais lui rouler dessus. Cependant avec autant d’erreur de mon côté je n’ai que ce que je mérite…

Voilà je pense changer de liste car elle est très noir ou blanc il faut absolument jouer des armées msu ou full infanteries. En gros, très bien contre peu de match up. De plus, selon moi, les démons n’ont pas accès à des domaines de magie qui puisse les aider (je pense au druidisme ou l’alchimie qui compenserais leurs faiblesse sur certains match-up). Car divination et évocation les renforce là où ils ont déjà le dessus… le witchcraft fun mais pas compétitif et la thaumaturgie pour s’assurer le sort 6 faut payer minimum deux sorciers (faut pas abuser). Ou alors la liste doit pouvoir ajouter une troisième unité de mouches ou bien les rendre scorings pour ne pas devoir multiplier les bases afin de pouvoir envisager de chercher des scenarios. J’attends donc avec impatience le 2.0.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Debriefing du tournoi Myreille Stratégie II 25/26 novembre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EDEN] Tournoi à l'escargot rouge le samedi 20 novembre
» TOURNOI WARHAMMER A LYON - 20&21 novembre 2010
» [59]debriefing du tournoi EpicA de Bruay
» TOURNOI NINJA à Craponne les 2 & 3 Novembre
» Tournoi Interne warhammer battle: 30/11 (30 novembre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tourdebeneasbl.net :: Jeux :: Salle des banquets-
Sauter vers: